LA DIVINA COMMEDIA

La Divina Commedia

Qu’importe si je vais en enfer !

Selon Dante, il place les gourmands et les épicuriens dans le 3ème et 5ème cercle de son œuvre, j’en ai déduit qu’inéluctablement mon avenir dans l’au-delà était tout tracé. Le plaisir de la table en vaut-il la chandelle ? Bien évidemment, et j’en assume pleinement les conséquences !

Une apparence bien trompeuse…

Un restaurant qui de prime abord ne paie pas de mine, car il a sur son flanc une ouverture servant de guichet dans l’esprit « street food » où vous sont proposés des cornets de pâtes de différents formats, accompagnés d’un grand choix de sauces. Le succès étant au rendez-vous, ce qui provoque inévitablement une longue file d’étudiants affamés, donnant ainsi une image tronquée de la véritable perle culinaire qui se trouve intra-muros.

Expérience idyllique.

Un intérieur atypique et chaleureux, dont la salle s’invite dans une cuisine semi-ouverte qui est dédiée aux parties froides et aux desserts, en arrière plan, la partie chaude et le fameux guichet à pâtes. Aucun désagrément notable de bruit ou d’odeur ne vient perturber l’ambiance cosy des lieux.

L’horeca n’est absolument pas l’univers du chef, je suis très agréablement surpris au vu du résultat obtenu, et ce en si peu de temps ! Soit le jeune homme est extrêmement doué, et si ce n’est lui, c’est qu’il est très bien entouré. Pas une seule fausse note, de la mise en bouche au dessert, que de belles surprises. Je ne peux comparer sa cuisine à aucune autre, elle a un style « authentique chic ».

Le chef est méticuleux, tout est soigné et précis, il est pour moi une des futures étoiles montantes de la gastronomie italienne du Brabant Flamand. Il est vrai que les prix pratiqués sont déjà les prémices de son avenir très brillant, ce qui n’enlève nullement mon envie d’y retourner très rapidement !

LDC « A family affair »

Qui fait quoi dans cette magnifique famille originaire d’Agrigento ? Emilie est la maîtresse des lieux et épouse de Gioele, le talentueux jeune chef. Les beaux- parents sont arrivés il y a peu, en droite ligne de la Sicile, pour venir aider leur rejeton. La maman s’occupe de l’élaboration des pâtes qui sont toutes faites maison ainsi que les sauces pour le « take away », le papa se charge des cuissons et de la vente des rations de fusilli. Le petit fils Dante qui attend impatiemment l’arrivée de sa petite sœur Olivia pour lui montrer que son papa est un vrai héros en cuisine.

G. Toninato
Rapporteur Culinaire

 

Copyright – Alle rechten voorbehouden © Tous droits réservés

Santa Margherita

Stillrose

Riviera del Garda Classico
Chiaretto DOC

Groppello (predominante), Barbera, Sangiovese, Marzemino

 

Dans l'assiette 80%
Service 70%
Décoration intérieure 75%
Vaut le déplacement 80%

Adresse

Rector De Somerplein, 15
3000 Louvain

Téléphone

+32

(0)16 89 81 75

Fermé

Dimanche
Lundi

Nous utilisons la technologie des cookies afin de faciliter la navigation sur ce site - Wij gebruiken cookies om de bezoeken van onze bezoekers van de site te vergemakkelijken.